LANGAGE UNIVERSEL

 

Historiquement, le problème de la communication est l'un des plus importants dans la société.

Outre les langues du monde, connues ou rares, il existe d'autres moyens de communication entre les gens qui sont plus universels et fonctionnent avec d'autres types d'informations ou de connaissances.

 

C’est l'art, le langage universel, non verbal, qui est compréhensible à travers les siècles, les pays et les cultures. Il contient une signification qui est difficile à traduire ou à expliquer mais il atteint notre esprit en évitant les mots.

 

Depuis 1998, Arthur Yang a commencé une expérience qui est un dialogue entre artistes à travers une peinture improvisée sur la même toile.

Deux peintres tiennent un dialogue visuel où une expression non verbale provoque une réponse qui, à son tour, suscite une réaction d'un partenaire. Les œuvres d'art qui en résultent reflètent les styles de chaque artiste sans ressembler nécessairement à ce que chacun peindrait séparément.

 

En 2000, cette expérience est devenue une représentation publique, avec des règles bien établies, que Arthur Yang a nommé « Jam Painting », en référence à la tradition de « jam session » en jazz. Peintres et musiciens, ayant impliqué le public, se lancent dans une improvisation sur un thème et créent un travail multidisciplinaire dont le développement est plus important que le produit final.

 

Les performances « Jam Painting » ont eu lieu à Bonn, Paris, Munich, Rotterdam, Shanghai, pour ne citer que quelques villes. Ils ont également été relatés dans la presse internationale et diffusés à la télévision.

 

 

© 2015 Arthur Yang.

  • Серая иконка Facebook с прозрачным фоном
  • Серая иконка Twitter с прозрачным фоном